Spirales vagabondes : et autres parallèles inédites en labyrinthe / Joyce Mansour

Joyce Mansour ; Compil. Laure Missir

Edité par Nouvelles éditions Place. Paris , 2018

Joyce Mansour (1928-1986) a publié seize recueils, une pièce de théâtre et des contes. Ses oeuvres (pas si) complètes paraissent en 1992 et sont rééditées 2015. Les textes ici réunis augmentent à peu près de moitié l'oeuvre éditée de Joyce Mansour : plus des trois quarts sont totalement inédits, certains sont des variantes d'écrits déjà parus, d'autres encore ont été publiés dans des revues mais oubliés lors de l'édition de ses oeuvres complètes. Si, bien sûr, un tel volume de "nouveautés" peut être considéré comme un événement éditorial dans une société droguée à l'inflation et constamment en quête de complétude, l'enjeu et l'intérêt de cette édition sont ailleurs. Ces inédits ne proviennent pas de quelques cahiers écrits à une certaine époque de la vie de Joyce Mansour, puis oubliés. Au contraire, ils traversent toutes ses écritures, des premiers Cris en 1953 aux derniers Trous noirs de 1986 ; des fulgurances poétiques aux récits en passant par les textes dialogués. Ils sont une autre oeuvre complète, ils dédoublent totalement - mais autrement - celle déjà publiée : c'est un labyrinthe parallèle qui offre au lecteur l'épreuve toujours renouvelée de son écriture inapaisable, inachevable ; un labyrinthe répété dans sa différence qui, dans cet écart, nous invite à entrer dans la matrice de sa poésie, nous place au coeur de la fabrique de son écriture.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Tu aimes coucher / Ouroboros, ens. voc. et instr. | Ouroboros. Interprète

Tu aimes coucher / Ouroboros, ens. voc. et in...

Ouroboros. Interprète | Extrait de musique audio

Appartient à
Couleur femme ; Martine Caplanne, Barbara d'Alcantara, Catherine Sauvage... [et al.], chant

L'homme qui se défend / Bernard Ascal, chant | Ascal, Bernard. Interprète

L'homme qui se défend / Bernard Ascal, chant

Ascal, Bernard. Interprète | Extrait de musique audio

Appartient à
Cabaret vert ; Bernard Ascal, chant

Afriques : de Tananarive à Port-Au-Prince / Bernard Ascal, chant, voix | Ascal, Bernard. Interprète

Afriques : de Tananarive à Port-Au-Prince / B...

Ascal, Bernard. Interprète | Musique audio | EPM Musique | 2017

Dits ou mis en musique et interprétés par Bernard Ascal, ces cinquante-cinq poèmes donnent à entendre les figures tutélaires de la Négritude - Aimé Césaire, Léon Gontran Damas, Léopold Sédar Senghor, Jacques Rabemananjara, René Ma...

Trève - Montesquieu avait raison... - Un blanc m'a dit - Quelques conseils au petit nègre que je suis... - Comique et laid - Cap'tain Zombi - Le nègre goudronné - Aux dernières nouvelles - J'emprunte à l'oiseau - Combien de rêves - Rappel - Oh que j'aimerais par certains jours - Pour l'homme - Les années passent - Image pour une anti-autobiographie - Histoire - Géographie - Les messagers - L'ombre gagne - Ndéssé ou "Blues" - On dirait qu'on frappe à la porte - L'homme qui se défend - C'est encore loin le temps des cerises - Cherchant son astre - C'est ici notre assemblée - Je songe au poète - Références - Ils durent héberger - Qui dira aux vents - La marmite des résolutions - Il n'est point d'autre ciel - Comment veux-tu ? - Les vagissements - Ah le monde - Je tire les rideaux - Les gardiens sont partout - La peur - Dans cette ville - L'ajustement structurel - Sur le cour du fleuve - Trois ethnies - Dans la cathédrale de Bourges - Paroles d'île - De l'eau, de l'eau, du pain - Nda kali I - Nda kali II - Au bout de ma lunette - Danses - Bleu si bleu cet oeil du ciel - C'est aujourd'hui Noël - Terre d'émeraude - Blanc à remplir sur la carte voyageuse du pollen - Supplique pour ce vieux cabot de terre - Chant de printemps - Nous recueillerons...

Chargement des enrichissements...

Avis

Avis des lecteurs

  • Poésie cannibale 5/5

    Poétesse surréaliste méconnue aujourd'hui, " tubéreuse enfant du conte oriental " comme la décrivit André Breton, Joyce Mansour fut reconnue pour ces nombreux poèmes érotiques qui choquèrent lors de leurs premières publications. Scandale, car il s'agit là d'une voix féminine qui évoque ses désirs ! Mais il serait réducteur de réduire son travail à cela, ces inédits nous offrent un voyage à travers les différentes formes d'écritures qu'elle a expérimenté de 1953 à 1986. Une plume raffinée et exotique qui bouleverse la chair, à découvrir !

    MME LECONTE CLAIRE - Le 03 août 2022 à 12:03