Un jour ce sera vide / Hugo Lindenberg

Hugo Lindenberg

Edité par Christian Bourgois. Paris , 2020

C'est un été en Normandie. Le narrateur est encore dans cet état de l'enfance où tout se vit intensément, où l'on ne sait pas très bien qui l'on est, où une invasion de fourmis équivaut à la déclaration d'une guerre qu'il faudra mener de toutes ses forces. Un jour, il rencontre un autre garçon sur la plage, Baptiste. Se noue entre eux une amitié d'autant plus forte qu'elle se fonde sur un déséquilibre : Baptiste a des parents parfaits, habite dans une maison parfaite. Sa famille est l'image d'un bonheur que le narrateur cherche partout, mais qui se refuse à lui. Flanqué d'une grand-mère à l'accent prononcé, et d'une tante "monstrueuse", notre narrateur rêve, imagine, se raconte des histoires, tente de surpasser la honte sociale et familiale qui le saisit face à son nouvel ami. Il entre dans une zone trouble où le sentiment d'appartenance est ambigu : vers où va, finalement, sa loyauté ? Ecrit dans une langue ciselée et très sensible, Un jour ce sera vide est un roman fait de silences et de scènes lumineuses qu'on quitte avec la mélancolie des fins de vacances. Hugo Lindenberg y explore les sentiments, bons comme mauvais, qui traversent toute famille, et le poids des traumatismes de l'Histoire.

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Un jour ce sera vide : roman / Hugo Lindenberg | Lindenberg, Hugo (1978-....). Auteur

Un jour ce sera vide : roman / Hugo Lindenber...

Lindenberg, Hugo (1978-....). Auteur | Livre | Voir de près. Le Vésinet (Yvelines) | 2021

Un été en Normandie, un garçon arpente la plage où il rencontre un autre enfant de son âge nommé Baptiste. Une amitié se noue rapidement entre les deux mais le narrateur est intimidé par leurs différences. Baptiste mène une vie he...

Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs

  • Un jour ce sera vide 3/5

    L'auteur se glisse dans la tête d'un enfant, sans prénom, affublé d'une famille lourde à porter : grand-mère et tante tendant à l'obésité, mère disparue, père absent. Il est à la plage, en solitaire, habitué aux moqueries, "désociabilisé" en quelque sorte. Mais un jour, surgit un autre enfant, Baptiste, qui ne sait rien de lui, et lui manifeste de l'intérêt et de l'amitié, avec naturel et bienveillance. C'est une surprise et une découverte pour lui, surtout qu'il est invité dans la famille de Baptiste, une famille normale. Il ressent un attrait irrésistible pour la maman, en particulier, et sa tête et son cœur sont secoués. Il se sent plus léger, n'a plus peur de suivre son copain dans l'eau, ou en balade, mais il sait aussi que les vacances prendront fin et toutes ces bonnes choses avec. C'est un très bon sujet de roman, mais l'émotion serait plus partagée par le lecteur si les mots étaient vraiment ceux de l'enfant et non ceux de l'analyse d'un adulte.

    par MTV Le 08 septembre 2021 à 10:21