Highline / Charlotte Erlih

Charlotte Erlih

Edité par Actes sud junior , 2015

Ils ont tiré à pile ou face : ce sera lui. Une sangle tendue entre deux tours, en dessous le vide et l'horizon qui s'étend sous ses yeux au petit jour, infini, magnifique. A cette hauteur, la vie est étourdissante et légère. Pourquoi rester au sol ? Flirter avec le vide, avec l'adrénaline, maîtriser la peur de la chute, c'est le défi qu'il s'est lancé. La traversée s'engage, les cinq minutes les plus longues et les plus folles de sa vie. Les pensées affluent, la vie défile et les souvenirs s'entrechoquent. Un texte funambule sur le goût du risque et le besoin indomptable de liberté.

Autres documents dans la collection «D'une seule voix»

Voir la collection «D'une seule voix»

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...

Suggestions

Du même auteur

Mon bel assassin / Charlotte Erlih | Erlih, Charlotte. Auteur

Mon bel assassin / Charlotte Erlih

Erlih, Charlotte. Auteur | Livre | Nathan. Ivry | 2022

Est-elle prête à tout sacrifier pour sa cause, la défense de la planète ? " Les ados de mon âge se demandent ce qu'ils vont faire plus tard. Ils ont des envies, des idées, des options. Ou ils se paient le luxe de ne pas savoir. Mo...

Bacha posh / Charlotte Erlih | Erlih, Charlotte. Auteur

Bacha posh / Charlotte Erlih

Erlih, Charlotte. Auteur | Livre | Actes sud junior. Arles | 2013

Farrukh a quinze ans et rêve de se qualifier aux jeux Olympiques avec son club d'aviron. Mais Farrukh est une bacha posh, comme sont appelées les jeunes filles afghanes transformées en garçon et élevées comme tels, jusqu'à l'âge d...

Coupée en deux / Charlotte Erlih | Erlih, Charlotte

Coupée en deux / Charlotte Erlih

Erlih, Charlotte | Livre | Actes sud junior. Arles | 2018

Cela fait cinq ans que les parents de Camille ont divorcé. Chaque dimanche soir, c’est le même déchirement : il faut dire au revoir et refaire ses bagages. L’adolescente connaît la fissure créée par la garde alternée, elle l’a mêm...

Chargement des enrichissements...