Conet Project (The) : Recording of shortwave numbers stations / Akin O. Fernandez, prise de son, comp.

Akin O. Fernandez, prise de son, comp.

Edité par Irdial , 2012

Les stations de nombres sont de mystérieuses stations de radio à ondes courtes diffusant des séries de nombres, dont la destination est incertaine, mais dont on pense qu'elles sont contrôlées par des agences gouvernementales pour communiquer secrètement avec leurs espions en mission sur le terrain ; c'est en tous cas la thèse défendue dans le livret accompagnant l'album. Selon The Conet Project, les stations de nombres existeraient depuis la Première Guerre mondiale. Si cette affirmation est exacte, les stations de nombres comptent parmi les premières transmissions radio. Une station de nombres émet généralement des suites de nombres ou de lettres. Lors des émissions phoniques, ces séquences sont énoncées par des voix artificielles. Elles suivent souvent un format simple. Le prélude ou l'introduction d'une transmission inclut une sorte d'identifiant qui peut prendre une forme numérique ou codée (comme « Charlie India Oscar » ou « 250 250 250 »), des phrases caractéristiques (« ¡Atención! », « 1234567890 », etc.) ou des sons ou phrases musicales (par exemple The Lincolnshire Poacher ou Magnetic Fields). Le prélude peut être répété pendant un certain temps avant que le message ne débute. Le corps du message est souvent précédé par l'annonce de sa taille. Le message est ensuite transmis, sous la forme de groupes de quatre ou cinq chiffres ou lettre en alphabet radio ou Morse. Les groupes sont typiquement répétés. Après les messages, les stations annoncent la fin des transmissions de diverses façons, comme l'émission du mot « fin » (konec).

Vérification des exemplaires disponibles ...

Se procurer le document

Vérification des exemplaires disponibles ...
Chargement des enrichissements...

Avis des lecteurs